PREUVES DE DÉTOURNEMENTS DES VIVRES

28 Avr

PREUVES DE DÉTOURNEMENTS DES VIVRES

La polémique sur l’aide alimentaire destinée aux populations démunies dans ce contexte marqué par la crise sanitaire est loin de connaitre son épilogue. L’As dans sa livraison de ce mardi parle d’un autre scandale. Selon le journal, les prix d’achat des denrées alimentaires sont supérieurs aux prix homologués par le ministère du Commerce qui a été zappé de tout le processus.

La tonne de riz est achetée à 275 000 Fcfa, alors que le prix homologué de la tonne du riz brisé non parfumé est de 240 000 Fcfa pour l’importateur. Le prix grossiste est 245.000 Fcfa la tonne et le prix détaillant, 260 F le kilogramme. Or, ajoutent nos confrères, la tonne de riz est achetée par le gouvernement à 275 000 Fcfa la tonne. Un prix supérieur à celui homologué par les services du ministère du Commerce.

Idem pour le sucre dont la tonne à l’import ou usine vendue à 545 000, soit 27 250 le sac de 50 kg, le prix grossiste à 27 750 Fcfa le sac de 50 kg et 575 le kg au détail. Concernant l’huile, le prix de la dosette de 250 ml à l’import est de 260 Fcfa, 270 chez les grossistes et 290 Fcfa chez les détaillants.