LES PAYS AVEC LES MEILLEURES NOTES SONT CORROMPUS

30 Avr

LES PAYS AVEC LES MEILLEURES NOTES SONT CORROMPUS

Pour préserver la stabilité de l’économie mondiale et de promouvoir une croissance économique vigoureuse, durable, équilibrée et inclusive, il faut des mesures drastiques face à la corruption du a des effets dévastateurs pour la croissance et la stabilité économique. Certains pays arrivent à sortir de ce lot en mettant en place des mesures de lutte contre la corruption et sont récompensés par l’IPC. C’est le cas des quatre pays nordiques (Danemark, Finlande, Suède et la Norvège) ainsi que la Nouvelle Zélande, Singapour et la Suisse ont eu de très bonnes notes pour la troisième année consécutive sur l’indice de perception de la corruption (IPC) en 2018. Ils sont tous marqués entre 84 et 88 points sur 100 à l’index. 

Il est vrai qu’aucun pays n’a jamais obtenu la note maximale sur l’IPC mais les pays les plus performants ont en commun plusieurs attributs démocratiques qui influent sur leur scores élevés (institutions fortes, la primauté du droit et des niveaux élevés de développement économique) donc les formes de corruption sont considérées comme les moins élevés. 

Malgré tous ces efforts consentis, ces pays ne sont pas exempts de la corruption mais peuvent servir de modèle pour certains pays dont le niveau de corruption est un frein au développement.