LA CORRUPTION DANS LE FOOT

15 Mai

LA CORRUPTION DANS LE FOOT

Sale temps en Espagne. A l’heure où la Ligue met tout en oeuvre pour permettre la reprise de la compétition après de longues semaines d’arrêt, une petite bombe a éclaté hier soir du côté de Madrid. De quoi faire énormément parler puisque cette annonce concerne l’un des acteurs engagés dans le respect des conditions des joueurs espagnols dans le cadre de la prochaine reprise de la Liga : le président de l’AFE, l’association des joueurs espagnols, David Aganzo.

La suite après cette publicité

Marca a en effet publié une lettre envoyée par un employé de l’AFE, Antonio Saiz Checa. Et dans cette missive, Aganzo est tout simplement accusé de corruption. Concrètement, Checa assure que Aganzo l’a forcé à obtenir des documents concernan les finances d’un autre syndicat de joueurs, « Futbolistas On ». « Il (Aganzo) m’a obligé par différents moyens de pression à collaborer afin que je récupère de manière illégale des documents financiers de Futbolistas On », a déclaré l’accusateur dans son courrier.

Pour arriver à leur fins, une somme de 3000€ aurait été versée à un fonctionnaire public. Egalement cité et accusé, le secrétaire général de l’AFE Diego Rivas n’a pas tardé à réagir hier soir au micro de la radio Cadena COPE« Tout est entre les mains de nos avocats. Je suis tranquille, David (Aganzo) aussi. C’est totalement faux, personne n’a payé la somme indiquée dans ces documents. » De son côté, Aganzo s’est lui défendu via son compte Twitter. « Ces accusations sont fausses. Mon travail est exclusivement dédié à la défense des intérêts des joueurs et des joueuses. Je défendrai mon honneur face à tous ceux qui le remettent en