Demission d’un ministre

Demission d’un ministre

Après plusieurs jours de polémiques sur l’utilisation des moyens mis à sa disposition, le Ministre François de Rugy a annoncé sa démission aujourd’hui. S’il ne nous appartient pas de commenter ce choix, cette affaire pose de nombreuses questions sur les faiblesseses des règles et des dispositifs de contrôle existants. Malgré de réels progrès réalisés depuis 2017, notamment sur le contrôle des frais de mandat des parlementaires, la transparence des comptes du Parlement et plus généralement des moyens alloués aux élus est encore très insuffisante.

Cette affaire doit rappeler, à ceux qui parfois en doutent, que ce n’est pas la transparence qui nourrit l’antiparlementarisme : ce sont certaines pratiques, rendues possibles par l’opacité, qui alimentent la défiance des Français.